/La préparation mentale d’avant course : évacuez la pression

La préparation mentale d’avant course : évacuez la pression

Dans le triathlon -comme dans quasiment tous les sports- les meilleurs athlètes se valent plus ou moins d’un point de vue des performances physiques (force, vitesse, compétences, résistances).

Malgré cela, dans tous ces sports certains athlètes sortent du lot et deviennent le ou la meilleur(e) en réalisant des performances hors-normes que certains n’atteindront jamais.

La différence entre les athlètes performants et les athlètes qui gagnent réside pour une bonne partie dans la force mentale de ces derniers. L’athlète mentalement préparé est capable d’ignorer la pression d’une compétition et de décupler ses performances.

Comment les athlètes amateurs peuvent-ils eux aussi améliorer leurs performances grâce à la préparation mentale ?

Les qualités mentales requises pour un sportif sont :

  • Rester calme malgré la pression
  • Contrôler ses émotions
  • Etre confiant
  • Etre réactif
  • Rester positif

Développer ses qualités mentales va vous permettre de vous focaliser sur votre objectif, sans perdre d’énergie ou de concentration dues aux stimulations extérieures (environnement). Votre objectif devient clair et vous mettez toutes vos forces et votre technique dans la réalisation de ce dernier.

Les meilleurs athlètes n’évitent pas la pression. Ils l’acceptent mais restent confiant car ils connaissent leur potentiel. Ils transforment alors la situation comme un challenge personnel.

Du triathlète amateur qui réalise son premier triathlon sprint au champion longue distance, personne n’est vraiment performant sous pression. La solution est de réussir à la transformer pour en faire son allié et se retrouver dans « un état mental idéal ».

Comment savoir si vous êtes dans un « état mental idéal » ?

  • Vous êtes relaxé alors que votre niveau d’adrénaline est élevé.
  • Vous ressentez de la nervosité mais apaisée par votre calme et votre confiance en vous.
  • Vos décisions sont prises spontanément et ne demande pas de réflexion.
  • Vous vous sentez au bon endroit au bon moment.
  • Vous êtes concentré sur votre objectif malgré ce qui se passe autour de vous.
  • Vous êtes confiant quant à l’issu de l’épreuve et contrôler vos émotions.

Facile à dire me direz-vous. Voici quelques clés pour atteindre cet état mental idéal qui vous aidera à faire diminuer la pression et augmenter vos performances :

Relaxez-vous : prenez un moment pour vous relaxer, rassembler vos pensées et vous concentrer.

Concentration : Ne la perdez pas. Rester concentrer sur votre objectif tant que faire se peut.

Visualisation : mettez-vous en situation, vous serez moins surpris.

Contrôlez vos émotions : restez concentré, pas de pensées noires (« je ne vais jamais y arriver ») soyez positif !