/Le triathlon comme l’école des héros ? Découvrez Noah Aldrich

Le triathlon comme l’école des héros ? Découvrez Noah Aldrich

Noah Aldrich, triathlète haut comme trois pommes nous à fait un remake de la Team Hoyt. Une démonstration de courage, d'abnégation (et d'amour) hors du commun.

 

Voici l’histoire incroyable qui va (peut-être) vous faire culpabiliser d’avoir rechigné à vous lever ce matin parce que bon, la vie est dure quand on est fatigué tout ça, tout ça... Noah Aldrich, un Américain âgé de 8 ans, n’a, lui, pas hésité à s’inscrire à un triathlon avec Lucas, son petit frère handicapé moteur. Une course qu’il a bouclée le 12 juillet en 54 minutes, en tirant, tractant et poussant Lucas.

 


 

Les médias anglo-saxons, qui racontent depuis lors cette histoire, expliquent que les deux enfants sont «inséparables». «J’aime tout chez lui; il est parfait», lance même Noah au sujet de son benjamin, atteint d’une rare maladie génétique appelée lissencéphalie qui l’empêche de s’asseoir, de bouger, de parler et de manger par lui-même.

Trois mois d’entraînement

Habitués à pratiquer toutes les activités ensemble, même les plus sportives, ils se sont inscrits il y a trois mois au triathlon d’une maison de la jeunesse (YMCA) à Boise, dans l’Idaho. Le temps pour eux de s’entraîner avant les trois épreuves de nage (200 mètres), de cyclisme (trois miles, soit 4,8 km) et de course (un mile, soit 1,6 km).

triathlon23n-2-web

Interrogée par The New York Daily News, la mère des deux enfants dit évidemment toute fierté devant le petit exploit de Noah et Lucas: «C’était un peu stressant mais aussi passionnant et exaltant à la fois […] En tant que parent, c’était incroyable à regarder.» Avec le reste de la famille Aldrich, elle est à la tête d’une organisation baptisée Lucas House, qui s’occupe des enfants handicapés en s’appuyant sur différentes thérapies douces.

 

lucas

 

Source : 20minutes.fr